Blog du Jardinier

3 octobre 2018

Je voudrais récupérer une partie de la tanaisie de mon jardin, elle est énorme, pour en replanter ailleurs. Comment dois-je m’y prendre ?

Réponse: Pour la tanaisie, tu divises ton pied. Avec une bêche plate tu prélèves un morceau du pied mère et tu le replantes ailleurs. ça marche bien. L’avantage de faire comme ça, c’est que tu n’as pas à déterrer ton pied pour en prélever une partie.

30 septembre 2018

L’automne est la saison des récoltes et de la préparation de la saison prochaine. Encore des tomates, poivrons, aubergines et les premières salades, après l’été chaud, croquent sous la dent. Les rougettes ont apprécié les pots retournés pour leur faire un peu d’ombre et garder la rosée du matin.On note une nette différence entre avec et sans les pots, (plantation le même jour). Avec l’été indien que nous vivons en septembre, toutes les plantations de salades et épinards ainsi que les semis ont été ombrés.
Pour préparer la prochaine saison, il est possible de couvrir les terres nues avec un couvert végétal tel que le sarasin, très efficace pour repousser les « mauvaises herbes » (adventices) et ses fleurs attirent de nombreux auxiliaires du potager. Semé le 23 septembre, aidé par un peu d’arrosage par aspersion, les premières plantules font leur apparition. Vous pouvez choisir aussi une céréale associée à une légumineuse (elles s’entendent très bien) comme par exemple le sigle et la vesce ou l’orge et la vesce. Elles concurrencent bien les adventices et enrichissent le sol.
Pour le sud de la France on peut encore semer ce dernier mélange. Plus au nord cela dépend de la météo. A bientôt

29 août 2018

L’été fut chaud et continue à l’être mais plus modérément. C’est l’occasion de réintroduire au jardin les plantes plus sensibles à la chaleur: Les salades par exemple. Les après-midi provençaux étant encore un peu cuisants pour les feuilles fragiles des rougettes et batavias, nous les protégeons par un chapeau en terre cuite ou une caissette ajourée et avec un arrosage adéquat, elles poussent rapidement. Le pot en terre cuite a l’avantage de conserver un peu l’humidité de la nuit et d’offrir une ambiance plus fraîche à la plante tout en gardant une atmosphère ventilée. La caissette ne conserve pas l’humidité, en contrepartie, elle génère de l’ombre sur la plante tout au long de la journée. Quelques graines de capucine tombées au sol en fin de printemps germent et tendent leur feuilles entre les lattes de bois.

Au jardin, les semis d’épinard, mâche, salade (reine des glaces, chicorée bigarrée…), radis, sont en place, il n’est pas trop tard pour en semer. Si vous avez un espace nu au jardin, la récolte est passée (pomme de terre par exemple) semez un couvert végétal comme la phacélie, la moutarde, le seigle… ou couvrez le avec ce que vous avez sous la main (tonte de pelouse, foin, paille…)

Vous pouvez penser aussi à semer des fleurs bisannuelles comme les campanules, les rudbeckias… elles ont besoin de passer l’hiver pour fleurir l’année prochaine ou des vivaces qui semées maintenant et gardées à l’abri seront mises en place au printemps prochain comme les coréopsis, gypsophile et bien d’autres.

20 juin 2018

Depuis 1 semaine, il ne pleut plus, il fait beau et chaud. Début de la nouvelle lune le 13 juin, cela a marqué le changement de temps. On se remet à arroser si besoin. Surtout, n’oubliez pas de pailler vos cultures que ce soit au potager ou au jardin d’ornement. Pour cela vous utilisez ce que vous avez sous la main, tonte de gazon, paille, foin, compost végétal. Pensez à ce qui sera le plus esthétique pour vous. Ne laissez pas le sol nu, cela permettra de garder l’humidité dans le sol et de ne pas l’exposer au soleil ou aux pluies parfois violentes. Comme il a beaucoup plu, l’herbe a beaucoup poussé; préférez le désherbage en lune descendante, en ce moment et jusqu’au 27 juin, elle repoussera moins vite. Elle est aussi beaucoup plus facile à enlever si elle est jeune.

Il est aussi temps de butter les haricots et les pomme de terre qui ne le sont pas déjà.

10 juin 2018

Année des 13 lunes. Est ce pour cela qu’il pleut tant?  La lune influence les mouvements de l’eau sur la planète que ce soit dans les cellules comme dans les mers. La lune change le 13 juin et jusqu’à cette date la météo changera peu.
Les fortes pluviométries altèrent la conservation des cerises qui sont en pleine maturité. D’autre part, certaines sont touchées par la mouche qu’elle soit de la cerise ou par  drosophila suzuki.
Ce temps chaud et humide est favorable au développement des champignons, on peut anticiper en passant  une décoction de prêle sur les tomates et autres plantes du potager.
Ce printemps humide est favorable à la pousse de la végétation, qui s’étale et grimpe dans tous les espaces;  Un cadeau en Provence au mois de juin.

28 mars 2018

La fin de semaine passée fut fraîche et ventée, un moment idéal pour repiquer les  plantules de fleurs et légumes, et bouturer géranium et rosier à l’abri. Les jeunes plantes changent de milieu alors qu’alentours le temps est agité et frais, elles intègrent ces éléments dans leur évolution et révèleront ces capacités si besoin est durant leur cycle.                                                                                                                                                                                                    Aujourd’hui, le temps calme et la température aux alentours de 18°c sont printaniers.Sous le voile d’hivernage, les épinards pointent leurs feuilles, sous le foin les oignons et aulx sont sortis et les fèves semées en février apparaissent, celles semées en septembre sont en fleurs.

11 mars 2018.

Merles, geais et mésanges chantent la journée durant.
le ciel couvert laisse passer de temps en temps le soleil. Il fait doux; 18°c c’est après midi.
Temps idéal pour continuer les semis sous abri: aromatiques, fleurs, salades, poireaux, choux…
Les semis de mi-février sont prêts à être repiqués. Des terrines ils passent aux plaques alvéolées ou godets: cosmos, capucines, poirée, chou rave…on sort délicatement les plantules et avec une petite baguette on enfonce les racines dans le terreau.
Le printemps est là.

20 février 2018

Le jardin se prépare au printemps.
La température élevée du jour pousse au semis et à la plantation, la tempétature basse de la nuit (proche de 0°C) ralentit les ardeurs. Cependant, les premières salades peuvent être plantées sous un voile bien au chaud et les semis de petits pois et de fèves se terminent.
Nous plantons une haie diversifiée pour les oiseaux et les auxiliaires (coccinelles et syrphes…) nos alliés au jardin.

 

Capucines et Oeillets semés le 17 février 2018

11 mars 2018.
Merles, geais et mésanges chantent la journée durant.
le ciel couvert laisse passer de temps en temps le soleil. Il fait doux; 18°c c’est après midi.
Temps idéal pour continuer les semis sous abri: aromatiques, fleurs, salades, poireaux, choux…
Les semis de mi-février sont prêts à être repiqués. Des terrines ils passent aux plaques alvéolées ou godets: cosmos, capucines, poirée, chou rave…on sort délicatement les plantules et avec une petite baguette on enfonce les racines dans le terreau.
Le printemps est là.